Ma première dentelle aux aiguilles

dentelle

Maintenant qu’elle est offerte, je peux enfin vous la montrer… Je ne voulais pas que cette coquine de Babette la voie avant d’ouvrir son paquet… C’est un modèle tiré de Victorian Lace Today, précisément celui recommandé aux débutantes qui abordent la dentelle aux aiguilles. Je n’irai pas dire que je n’ai pas eu besoin de défaire et refaire un bon nombre de fois certaines portions avant de bien comprendre, mais, curieusement, le fait que le livre soit en anglais n’a pas été un obstacle, tant les explications techniques données en fin d’ouvrage et les petits croquis étaient clairs. Très important : une fois le modèle lavé, il faut le “bloquer”, c’est-à-dire le fixer sur une surface molle (l’idéal étant un lit) en l’étirant avec des épingles, pour bien lui donner sa forme, et le laisser sécher ainsi. Hélas, ce traitement est à renouveler à chaque lavage si l’on veut conserver ses qualités aériennes à la dentelle !

7 réflexions au sujet de « Ma première dentelle aux aiguilles »

  1. j’ai toujours admiré la dentelle à l’aiguille mais comme je ne sais jamais c’est quoi le point envers du point endroit at que maman n’est plus là pour me le dire , je fais du crochet beaucoup plus rustique mais tampis …

    1. Plus rustique, je ne sais pas ! La dentelle c’est juste des jetés et des mailles à l’envers ou à l’endroit (il y a des vidéos très claires sur KnittingHelp par exemple) ; le crochet, c’est les mailles serrées, les brides, les doubles brides, les mailles en l’air…
      est-ce qu’il n’y aurait pas davantage de types de mailles ? Je suis en train de redécouvrir le crochet avec délices, j’adore la possibilité qu’il offre de pouvoir « aller n’importe où » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *