Journey to the Golden Fleece : le bouclier de la sagesse

journey to the golden fleece

Eh oui, le voyage est terminé, voici le huitième et dernier module accompli. Un tissage circulaire réalisé avec tous les écheveaux filés pendant le stage de développement de la créativité fibresque “À la recherche de la Toison d’Or” imaginé par Woolwench et SpinArtiste, les deux fondatrices du site FiberyGoodness.

Je ne regrette pas un instant de m’être embarquée dans cette aventure en moi-même qui a duré presque un an. J’ai appris beaucoup de choses, découvert des ressources insoupçonnées, des sources tout court, suis-je tentée d’écrire. De multiples envies créatives se sont épanouies en moi, la première manifestation en étant ma collection “Ma tasse de thé”. Mais cela nourrit aussi ma participation au thème du mois de la section “Filage” du site Tricotin que j’ai le plaisir d’animer depuis janvier 2014, dont vous pouvez voir le résultat, en ce qui me concerne, ici pour 2014 et ici pour 2015.

Et, bien sûr, c’est loin d’être fini ! Un grand merci à Suzy et Arlene pour toutes ces découvertes.

Nids de Pâques

tissage nid

Si vous ne savez pas où ranger vos œufs de Pâques, n’hésitez pas à venir squatter le nid d’une Mère des Dragons, d’une Fée des Bois ou des Jardins… Vous pouvez le disposer en hauteur pour compliquer la tâche des chasseurs d’œufs en chocolat, le placer au centre de la table familiale pour le dîner pascal, ou encore vous en servir pour ranger vos œufs de poule dans votre cuisine ! Dans ces nids moelleux tissés à la main en fil artisanal, aucune chance qu’ils se fendillent 😉

Je suis descendue dans notre parc municipal histoire de profiter d’un rayon de soleil pour photographier mes nids et cela a beaucoup intrigué les passants. Beaucoup d’enfants se sont enthousiasmés en prenant le nid brun pour une véritable nursery aviaire : “Regarde, maman, un oiseau qui a pondu !” (miraculeusement à leur hauteur !). Hélas, j’ai dû les détromper… et les décevoir.

tissage nid tissage nid tissage nid

La veste “Valensole”

veste tissée main

Inspiration “champs de lavande” pour cette veste mêlant fils filés à la main, bandes de tissu, morceaux de dentelle et rubans de soie teints à la main, avec un peu de Lurex argenté brillant… Ce nouveau chauffe-épaules n’a pas manqué de susciter l’envie sur mon stand de Noël ! J’aime toujours autant le tissage saori, même si je m’aperçois qu’il peut prendre un temps infini, car je m’interroge, au passage de chaque duite, sur ce dont sera faite la prochaine…

veste tissée main veste tissée main veste tissée main

Tissage et fourche !

écharpe tissé main

Non, ce n’est pas une nouvelle discipline agricole et je ne vais pas vous proposer de rouler dans les meules de foin avec moi (il fait bien trop froid, d’abord). J’ai simplement voulu essayer de marier les carrés tissés avec lesquels je me suis tant amusée ces derniers temps à une bande de crochet dentelle dit “à la fourche”. En effet, une écharpe de deux carrés de large, c’est un peu mince, mais trois carrés c’est un peu trop… J’ai donc trouvé cette astuce pour jouer sur la largeur de mes écharpes. Avec toutes les alternatives que peut proposer le crochet à la fourche, autant vous dire que ceci n’est qu’un début. Ce n’est aussi qu’un prototype, car j’ai essayé un nouveau moyen d’assembler les carrés dont je voulais tester la solidité. J’ai mis la famille à contribution pour que cette écharpe soit portée quasiment tous les jours et elle résiste fort bien !

Ma collection “Précieuses”

tissage artisanal

J’ai pris un plaisir intense à réaliser les six écharpes de cette collection qui sera le bijou de mon marché de Noël. Grâce aux merveilleuses nappes dégradées de Midian, j’ai pu explorer une idée qui me titillait depuis longtemps : utiliser en chaîne comme en trame un fil dégradé qui se “croise” pour obtenir une sorte de dégradé en diagonale permettant une multitude de nuances dans la même palette de tons.

La première écharpe (bleu et gris) que j’ai faite est à moi (on n’est jamais si bien servi que par soi-même…) ; je la porte depuis plus d’un an et elle n’a pas bougé . Je pense que le fait de retordre le fil en navajo (trois brins) y est pour beaucoup. Non seulement le tomber du tissu est vraiment chouette, mais c’est du solide ! Le fil est resté très doux, on a du mal à croire qu’il ne contient que 10% de soie… Mais bon, c’est quand même du mérinos très fin (environ 19 microns), les personnes qui le travaillent ne croient plus depuis belle lurette au dicton “la laine, ça gratte” 😉

tissage artisanal

Houille et brique…

écharpe tissée à la main

… ce sont les coloris qui m’ont inspirée pour créer ces rolags dégradés…

rolagsrolags

… ce sont les rolags que j’ai filés pour réaliser cet écheveau doux et scintillant…

filagefilage

… c’est avec cet écheveau que j’ai tissé ces petits carrés tout légers…

écharpe tissée à la mainécharpe tissée à la main

… ce sont les carrés que j’ai assemblés pour faire cette écharpe…

Que faire avec un métier à ceinture ?

tissage métier ceinture

Les inkle looms ou métiers à ceinture servent essentiellement à faire du tissage en bandes. Beaucoup de gens utilisent la technique du tissage aux cartes pour réaliser de belles ceintures, des sangles, des galons… Mais d’aucuns trouvent cela un peu limité, de tisser des bandes (même s’il est possible de les assembler pour réaliser des ouvrages plus grands). Alors, que faire avec un inkle loom ?

Je vous propose un début de réponse : tisser… une cravate décontractée ! Eh oui, avec une bande d’environ 1,50 m, on peut s’orner le cou d’une nouvelle manière 🙂

tissage métier ceinture tissage métier ceinture tissage métier ceinture

Une pochette pour ranger les embouts interchangeables KnitPro

pochette embouts knitpro

Ce n’est pas la première que je réalise, mais celle-ci a été faite sur commande pour la fée de la dentelle, Midian. C’est la plus aboutie que j’aie fabriquée, réalisée en tissage fantaisie de filé main, dentelle et ruban de soie teint, avec deux compartiments fermés par une fermeture Éclair pour ranger tous les accessoires.

Bien sûr, j’ai commencé par filer le fil, puis le tisser, et ensuite j’ai cousu la pochette et réuni tous les éléments… Cela prend du temps mais le résultat en vaut la chandelle !

Je précise aux amateurs et amatrices d’embouts KnitPro que cette pochette peut accueillir trois types d’embout (par exemple : métal, bois et plastique, ou carbone) pour toutes les tailles. Dans le compartiment fermé (je n’en fais habituellement qu’un), on peut ranger les câbles et autres accessoires. Je peux réaliser pour vous une pochette sur commande. Le prix d’une telle pochette, compte tenu du temps de travail (teinture ou cardage, filage, tissage, couture, finitions diverses), est de 150 €.

Leno Is… Back in Black

tissage leno

Cet automne, j’avais filé et tissé une écharpe en leno, toute simple et toute légère, pour ma chère Zouzou. Mais voilà, son Homme n’a eu de cesse de la lui piquer… J’ai donc refait le même modèle en noir avec des touches de bleu pour l’anniversaire de ce cher monsieur, en espérant que cette mauvaise habitude lui passera 😀

Et pour coller au titre, une petite vidéo !!! 😉

tissage leno