Une année de travail… cette cape en dentelle

dentelle mohair

Pour vous souhaiter une bonne, une excellente année à tous et à toutes, je vous montre l’ouvrage qui a occupé par périodes toute mon année 2011 ! Cette cape en dentelle est tirée de mon cher Victorian Lace Today, et je l’ai tricotée en Kid Mohair Adriafil de chez Tricotin. C’est un fil magnifique qui a le mérite d’exister dans une palette de coloris incroyable…

Au début, j’ai eu un peu de mal à le tricoter car il glissait de mes aiguilles (petit souci dû au fait qu’on utilise un numéro d’aiguilles beaucoup plus gros pour réaliser ce modèle), mais Flore m’a donné une astuce : je suis passée à des embouts en plastique et pof, tout est devenu plus facile ! Yessss ! Je n’aurais jamais cru que la matière des aiguilles fasse une telle différence en confort de tricotage, je viens d’apprendre un truc de plus.

Non, la vraie difficulté que j’ai connue c’est que j’ai beaucoup traîné pour le faire et lorsque je me suis aperçue que je n’aurais pas assez de fil pour terminer la bordure, le bain que j’avais pris n’existait plus depuis longtemps… Or le nouveau bain était assez différent et la bordure faisant tout le tour de l’ouvrage, il n’y avait pas moyen de tricher sans que cela se voie… Imaginez ma rage (contre moi-même !!!) après les heures de tricotage que j’avais déjà passées sur la cape !

Total, j’ai fini par décider que j’allais essayer de surteindre très légèrement le fil (passé en écheveaux pour l’occasion) avec un peu de mes chères Dupont. Toutes les copines m’ont garanti que je n’arriverais jamais à retrouver la même couleur, merci les filles ! 😉 Et j’étais prête à les croire après mon premier bain. J’avais ajouté 5 ml de magenta pour 100 g de fil et les écheveaux sont ressortis… ben, oui, magenta !!!!! Argh, mes yeux en sont tombés ! J’avais oublié à quel point le mohair prend bien la teinture, et combien les teintures Dupont sont concentrées !

Mais je suis une fille très têtue et j’ai recommandé deux pelotes, puis je les ai teintes en plusieurs bains successifs, en ajoutant seulement deux GOUTTES de teinture à chaque fois. Eh bien, vous me croirez ou non, mais j’ai réussi à retrouver la teinte et j’ai pu finir la cape dans les temps… Et elle était sous le sapin de Noël, pour ma maman qui aime beaucoup porter ces couleurs-là.

16 réflexions au sujet de « Une année de travail… cette cape en dentelle »

  1. j’ai bien recu ta reponse mais malheureusement je ne parle ni ecris en anglais mais je te remercie beaucoup de m’avoir repondu brigitte

  2. bonsoir, je suis sidérè cet ouvrage et manifique serais t’il possible d’avoir les explications pour m’en faire une je vous remercie d’avance bien cordialement

    1. Bonjour Bigitte, ce modèle est tiré du livre Victorian Lace Today, qui se trouve en occasion à des tarifs raisonnables et qui vaut le coup d’être acheté si vous aimez ce genre de tricot car il regorge de beaux modèles inspirés de dentelles anciennes. Malheureusement il est rédigé entièrement en anglais…

  3. Je suis sideréé!! cet ouvrage est vraiment beau et franchement je suis surprise et contente de voir qu tu as pu retrouver en teinture la même couleur, je n’aurais pas parié!! chapeau bas.

  4. Avec beaucoup de retard, félicitations cette cape est magnifique ou as-tu trouvé le modèle ?
    Mes voeux les meilleurs pour toi et famille dans cette nouvelle année.
    Bisous

  5. Oui, je plaide coupable, mais j’étais tellement certaine que tu n’arriverais jamais exactement à la meme teinte… Tu as eu raison de ne pas m’écouter et de t’obstiner !

  6. quelle histoire de fou cette cape et tous tes tracas de teintures !
    mais admiration ,tu as réaliser un ouvrage vraiment magnifique donc tu as raison d’être fière
    admiration !
    bonne et heureuse année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *