Jeux en famille

plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy

En ces temps de confinement, nous avons beaucoup joué, tous les quatre. Les exigences du télétravail et des télé-études faisaient que, dans la journée, nous avions tendance à nous enfermer chacun dans une pièce pour nous concentrer sur nos tâches, et une fois les corvées quotidiennes achevées, rien de tel qu’un apéro ludique pour relâcher la pression.

L’occupation première a été un grand tournoi de canasta (certes, à quatre, les équipes n’étaient pas très variées : les grands contre les petits, les filles contre les garçons ou les jeunes contre les vieux). C’est un jeu assez peu connu en France, mais j’ai des souvenirs émus de soirées familiales très animées partagées avec mes parents, frères et sœurs quand j’étais gamine. Lorsqu’on est assez nombreux, il se joue par équipes et je peux vous dire que les caractères se révèlent très franchement à cette occasion ! 😀

Lorsque j’ai quitté la maison, mes parents ont eu la gentillesse de me donner les deux jeux de cartes avec lesquels nous jouions ; ils ont plus de quarante ans de bons et loyaux services et présentent l’usure idéale pour construire des châteaux de cartes, mais nous continuons à jouer à la canasta avec. C’est l’occasion de vous montrer un petit bricolage qui remonte à quelques années : avec du carton plume, j’avais fabriqué un support pour ranger les cartes ainsi que les petits carnets et crayons indispensables pour noter les scores. Quelques pense-bêtes sur les règles et les points sont venus en décorer les parois.

plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy

Au moment de changer de jeu pour proposer un peu de variété à ma tribu, j’ai découvert que nous avions perdu notre tapis de dés. Il faut le faire ! On va dire qu’il été rangé avec beaucoup d’inventivité et qu’on le découvrira lors d’une réorganisation de placards, voire carrément d’un déménagement… En même temps, cela tombait bien, j’avais sur un de mes bureaux un petit plateau en bois carré que je n’avais pas eu le courage de jeter (je n’aime pas jeter ! vous le savez bien…), reliquat d’un cadeau gourmand genre chocolats ou pâtes de fruits. Il me fallait juste un petit bout de feutre pour le tapisser (le bruit des dés lancés sans relâche m’agace, surtout quand je ne joue pas parce que je suis en train de travailler dans la pièce d’à côté).

C’était l’occasion de renouer avec le feutrage, que j’ai beaucoup négligé ces dernières années. Les journées sont si courtes !

plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy
plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy
plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy

Pour l’occasion, inutile de couvrir de plastique, comme je le faisais habituellement, la table familiale, et de toute façon, l’occupation des pièces de l’appartement ne me permet pas actuellement de m’étendre trop pour bricoler (deux mois sans tissage ! merci de m’envoyer toute votre compassion…). Un petit bout de plan de travail dans la cuisine a suffi. Il me fallait un carré de feutre d’environ 25 cm de côté. Je crois que le séchage de ce morceau de falkland feutré (quatre couches, quand même) a pris plus longtemps que sa fabrication, son découpage et son collage sur le petit plateau de bois !

Le résultat est parfait, on n’entend pas du tout les dés qui rebondissent de manière réjouissante. J’ai imprimé quelques grilles, je n’ai plus qu’à inviter mes affreux à apprendre à jouer au yams, en anglais yahtzee, un jeu lui aussi tiré de mes souvenirs de jeunesse 🙂

plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy
plateau de jeu yams yahtzee feutre artisanal diy

Pique-épingles laineux

pique-épingles coussin aiguilles perle de laine feutrée gobelet carton

J’ai du mal à me séparer des jolies choses, même lorsqu’on m’assure qu’elles sont jetables ! (En fait, je crois que je n’aime tout simplement pas le principe de “jetable”…) Donc, lorsque Coco m’a offert un café (ce devait être à la dernière Fête de la Laine de Malakoff) dans cette adorable tasse en carton façon Liberty, bien sûr que je n’ai pas pu la jeter. Je l’ai soigneusement rincée et mise de côté.

De la même manière que j’ai recyclé un petit bol à thé en pique-épingles l’année dernière, j’ai eu envie de recommencer en mettant dans ma mini-tasse non pas une boule de tissu, mais une grosse perle de laine feutrée.

À cette occasion, j’ai découvert un excellent tuto sur le site de la feutrière Jane Mercer, que je traduis ici (en utilisant mes propres photos) pour les non-anglophones. J’ai commencé par remplir ma mini-tasse de laine, mais je n’ai pas assez tassé, si bien qu’au final la boule de feutre n’était pas tout à fait assez grosse. N’hésitez pas à en rajouter. J’ai ensuite effiloché les fibres que j’ai sommairement roulées en boule dans mes mains, j’ai fourré ça dans un pot de confiture que j’ai rempli d’eau tiède, sans savon.

pique-épingles coussin aiguilles perle de laine feutrée gobelet carton

pique-épingles coussin aiguilles perle de laine feutrée gobelet carton

Voici la technique : on ferme bien, on agite dans tous les sens pendant 30 secondes puis on vide l’eau et on recommence en vidant l’eau toutes les 30 secondes, jusqu’à ce que la boule soit formée. Simple, non ?

pique-épingles coussin aiguilles perle de laine feutrée gobelet carton

Toutefois, j’ai peut-être agité trop fort, ou bien utilisé des fibres trop longues (dans un autre tuto, j’ai lu qu’il fallait couper les fibres avec des ciseaux… à tester… n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez essayé de couper vos fibres, et si le résultat est très différent !), mais au final j’ai trouvé que ma boule était trop “crevassée”. Du coup, j’ai ajouté une couche de laine par-dessus, bien remouillé, frotté quelques secondes dans les mains puis j’ai repris la routine des 30 secondes. La boule était bien plus lisse… mais trop petite ! Elle tombait au fond de la mini-tasse. Là, j’ai rajouté de la même manière une couche de laine plus épaisse, et je suis arrivée au résultat que j’attendais.

pique-épingles coussin aiguilles perle de laine feutrée gobelet carton

La boule était bien plus lisse… mais trop petite ! Elle tombait au fond de la mini-tasse. Là, j’ai rajouté de la même manière une couche de laine plus épaisse, et je suis arrivée au résultat que j’attendais.

Pour ce qui est du principe “pique-aiguilles”, je me suis dit que la mini-tasse et la laine étaient bien trop légères, et qu’elles risquaient de basculer à chaque fois qu’on allait vouloir tirer une aiguille. J’ai donc lesté le fond de la tasse avec du sable, et j’ai enfoncé un disque découpé dans une chute de carton pour éviter que le sable se répande en cas de basculement. Et voilà, presto ! Qu’en penses-tu, Coco ? 😉

Dix ans, dix cadeaux !

écharpe en feutre cobweb cadeau

Je vous l’ai promis au début de l’année : puisque le blog fête ses dix ans, vous aurez un cadeau par mois pendant dix mois, soit dix cadeaux en tout.

Le mois dernier, Élisabeth a gagné 100 grammes de rolags signés Rue de la Laine.

Le cadeau de mars…

Ce mois-ci, plus de fibres, on passe aux choses sérieuses : une écharpe en feutre “cobweb” 80% mérinos, 20% soie, feutrée à la main. Très légère, très douce, très élégante et pourtant bien chaude quand c’est nécessaire !

Comment ça marche ?

J’aimerais pouvoir gâter 100 % de mes chères lectrices et chers lecteurs, mais ce n’est hélas pas possible ! Je vous propose donc un tirage au sort. Vous pouvez y participer en m’envoyant un message via le lien “Contact”. Je tirerai au sort le bénéficiaire du cadeau le dernier jour de chaque mois. Ce mois-ci, ce sera le jeudi 31 mars. Le ou la gagnant(e) sera immédiatement averti par e-mail. Sans réponse de sa part dans les quarante-huit heures, il sera procédé à un nouveau tirage au sort.

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, utilisez l’adresse contact(à)ruedelalaine.com pour m’écrire, en remplaçant “(à)” par @. Désolée de vous forcer à faire cette manipulation, mais je cherche à éviter les spams qui me font perdre mon temps…

Suite à votre participation, vous serez inscrit à la newsletter de la boutique, si vous ne l’êtes pas déjà. Soyez rassuré(e), les messages ne sont pas nombreux et il est très simple de se désinscrire.

Attention !

Vous ne pouvez pas participer au tirage au sort en publiant simplement un commentaire sur le blog. Cette fonction ne me permet pas de voir votre adresse e-mail, donc de vous identifier, de vous prévenir si vous avez gagné et de vous inscrire à la newsletter.

Tout le monde a le droit de participer. Toutefois, si vous ne vivez pas en France, je me réserve la possibilité de demander une participation aux frais de port. Vous pourrez naturellement refuser le cadeau si vous les jugez trop élevés, et dans ce cas je procéderai à un nouveau tirage au sort.

écharpe en feutre cobweb cadeau écharpe en feutre cobweb cadeau écharpe en feutre cobweb cadeau

Gagnante : Cathy a remporté l’écharpe en feutre cobweb

Miâou !

cat cave nid pour chat en feutre

La maîtresse d’Ikat, qui l’aime tendrement, a voulu lui offrir une jolie maisonnette. Elle est venue me voir avec presque un kilo de nappe de laine et de caracul que j’ai utilisés pour réaliser cette “bulle” en feutre. Pour cela, j’ai trouvé un tutoriel très bien réalisé.

Manipuler une telle quantité de fibres était une première pour moi, et elles étaient très assoiffées : une fois gorgées d’eau, c’était un disque de plus de 70 cm de diamètre pesant plus de 10 kilos qu’il me fallait retourner, et avec précaution encore… Oubliant pour une fois mon sacro-saint mérinos et mon BFL adoré, j’ai vraiment apprécié de feutrer “à la russe” ces fibres un peu plus rustiques. Au final, j’avais de très douces mains de princesse moscovite, et le feutre était léger, pas trop compact mais bien ferme.

Ikat s’est un peu fait prier pour y glisser le nez et s’y installer, mais on dirait que la voici finalement conquise !

cat cave nid pour chat en feutre cat cave nid pour chat en feutre cat cave nid pour chat en feutre

Le vert de l’espoir

En souvenir de Lola, alias Josie Ozzbourne, joueuse #109 de l’équipe de derby roller de la “Boucherie de Paris”, victime le 13 novembre de la bêtise, de la cruauté et de la cupidité des hommes… une écharpe “grille” coloris “vert Boucherie”, pour que tous les terroristes, ceux qui les embrigadent et ceux qui les financent finissent derrière des barreaux, pour toujours. Plus de track, plus de quads, plus de jams, plus d’afters pour Lola, et un gros trou dans le cœur pour ses admirateurs, ses amis, sa famille.

Un peu de nuno, ça vous dit ?

foulard feuter nuno

J’ai eu envie de proposer à mes clients de célébrer la fête des Mères avec une création nouvelle, simple et élégante, qui ira à toutes les mamans. À la base, un morceau de soie habotai peint à la main, dans lequel j’ai incrusté des volutes de laine cardée par mes soins.

C’est un diz que j’ai utilisé pour sortir la laine de la cardeuse ; jusque-là, rien d’insurmontable. En fait, la plus longue partie du processus a été de disposer la mèche de laine sur la soie… éternuements interdits, je vous le promets !!! 😀

foulard feuter nuno foulard feuter nuno foulard feuter nuno

Battle de bibis !

bibi rouge feutre plumes paillettes

Il me restait du fil rouge après avoir confectionné le Nid de la Mère des Dragons que je vous ai montré un peu avant Pâques… Le métier circulaire était toujours sur ma table de travail… J’ai eu envie de tester une idée qui me trottait dans la tête depuis que j’ai feutré mon Bibi d’extraterrestre en l’honneur de L’Exoconférence d’Alexandre Astier (ce spectacle est à nouveau en tournée, je vous conseille de ne pas le manquer s’il passe près de chez vous !).

Où en étais-je ? Me voilà troublée par Alexandre ! 😀

Bref, j’avais envie de marier tissage circulaire et petite “galette” feutrée pour un bibi très texturé… C’est chose faite. Naturellement, on ne pouvait pas se passer de plumes, il me restait quelques-unes de ces irrésistibles plumes de marabout rouges… Au fil du tissage, je me suis dit (et mes lectrices de Facebook étaient du même avis !) que, forcément, il fallait une voilette.

bibi rouge feutre plumes paillettes bibi rouge feutre plumes paillettes

Mais j’avais une autre idée, qui impliquait aussi des “piques” feutrées… heureusement il me restait du fil… et donc, un second bibi rouge est né. Chacun a son caractère : mystère d’un regard dérobé derrière une voilette pour l’un, petites cornes coquines pointées vers le ciel pour l’autre. Lequel préférez-vous ?

bibi rouge feutre plumes paillettes bibi rouge feutre plumes paillettes

Fleurs de printemps

broche fleur

Je ne sais pas si c’est le redoux qui m’inspire, les bourgeons sur le point d’éclore du magnolia du parc ou simplement le retour du soleil, mais j’ai eu envie de mettre des fleurs dans mes cheveux. Et, en m’inspirant de ces photos, j’en ai créé pour ma boutique. Sur une corolle de feutre s’épanouissent de délicats pétales en soie cousus et peints à la main. Les pistils sont en laine filée assez fin. Quelques perles transparentes viennent jouer les gouttes de rosée. Mais j’aurai beau m’escrimer avec mon pinceau et mes ciseaux, je n’atteindrai jamais la délicatesse et la fragilité que la Nature sait mettre dans ses créations…

broche fleur broche fleur broche fleur broche fleur

Le stage de feutrage de Pam de Groot : deuxième teaser…

feutre 3D

Qu’est-ce qui ressemble plus à un “twistie” qu’un autre “twistie” ?

Qu’est-ce qui ressemble moins à un “twistie” qu’un autre “twistie” ?

… Qu’est-ce qu’un “twistie” ?

Autant de questions auxquelles je n’ai pas pu répondre, même après trois jours de stage [https://www.facebook.com/stagespamdegrootparis] avec Pam de Groot [http://pamdegroot.com/] !!

Ce que j’ai appris, c’est “comment faire un twistie”. Mais c’était tellement amusant que cela me suffit.

Pour autant, difficile de prouver qu’un “twistie” ne sert à rien. La preuve, nous avons vite été nombreuses à phosphorer sur les objets que nous pourrions tirer de cette technique un peu alien sur les bords (motus sur le moment où nous nous sommes toutes entassées dans un petit réduit obscur afin de tester le “twistie” illuminé de l’intérieur, merci Zoé !). Pour ma part, je rêve à des bracelets ou carrément des manchettes d’une grande extravagance 😉

feutre 3D feutre 3D