Une découverte !

Je ne pouvais pas rater l’expo de Feutre Art Textile au Carrousel du Louvre… Que de merveilles ! Une pure explosion de couleurs et de matières qui prouve – s’il en était besoin – la dimension incroyablement artistique et moderne du feutre français.

Mais après avoir passé un certain temps sur le stand à me remplir les mirettes, j’ai fait un tour dans le reste du salon, car comme tout le monde, je songeais à mes cadeaux de Noël et, préparant moi-même mon marché de Noël, je ne pouvais pas envisager de passer mes journées dans les magasins… et là, je peux vous dire qu’encore une fois, j’en ai pris plein les quinquets. Innovation, technique, métier, créativité, couleurs, matières, tout était là.

Je voudrais vous parler par-dessus tout d’une jeune femme qui est à la fois :
a) un professionnel connaissant fort bien son métier ;
b) une créatrice inspirée dont l’imaginaire me parle puissamment – et ne parle certainement pas qu’à moi ;
c) une petite maline capable d’inventer ce dont j’avais toujours rêvé sans le savoir.

Oui, Mylinh Nguyen, une textilo-métallo au look d’elfe intergalactique qui aurait croisé Alien sans sourciller, m’a carrément accrochée avec son stand minimaliste et captivant, et je peux vous dire que je n’étais pas la seule.

J’ai eu beaucoup de peine à choisir les monstres à adopter… j’avais l’impression que son invention des boutons-broches magnétiques était conçue pile pour moi ! De quoi s’agit-il ? Cela ressemble à une broche en métal, que l’on fixe au vêtement par un système style pin’s. Mais cette broche est séparable en deux, grâce à un puissant aimant magnétique. On peut donc s’en servir pour rapprocher les deux extrémités d’un vêtement ou d’un accessoire en feutre, d’un tricot sans boutons, d’une étole, que sais-je… ou même la porter tout simplement en broche, car ses créations sont juste belles, et très originales.

Et si je n’ai pas craqué pour une de ses fantastiques méduses suspendues, c’est qu’elle n’aurait pas été mise en valeur comme elle l’aurait mérité dans mon intérieur surchargé. Mais je continue à en rêver…

Bref, visitez-la, laissez-vous tenter, même si, je dois vous en prévenir, c’est trop tard pour un cadeau de Noël, les stocks étant déjà au plus bas. C’est un cadeau que vous vous offrirez à vous-même, dans la langueur de janvier, une fois passée l’exaltation des fêtes…

broche magnétique broche magnétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *