Protégeons les oreilles des derniers preux chevaliers !

bonnet cycliste

Voilà longtemps que mon cycliste adoré ne m’avait pas passé commande. Enfin si, il y a plusieurs mois qu’il m’a demandé ce bonnet coupe-vent en feutre très fin pour protéger son cou et ses oreilles lors des longues balades hivernales. Tout à ma langueur de début d’année, j’ai laissé traîner… et quand j’ai fini par me décider, le printemps était là ! Faut-il qu’il soit patient !

Heureusement pour moi, une vague de froid tardive m’a aidée à sauver l’honneur. Il a pu tester ce bonnet 80 % mérinos 20 % soie moulé à même son crâne de vainqueur 😉 (ce qui n’est pas une sinécure, car mon chevalier a une grosse tête pour contenir son fier cerveau ; heureusement, il n’a pas rechigné à se faire shampouiner de manière un peu musclée jusqu’à ce que la chose soit parfaitement adaptée !) lors d’une longue sortie en plein blizzard (j’exagère à peine) et n’a pas demandé une version améliorée. Peut-être n’a-t-il pas apprécié le shampoing feutrant, finalement ?

bonnet cycliste

3 réflexions au sujet de « Protégeons les oreilles des derniers preux chevaliers ! »

  1. Hola, gente dame,
    Il est magnifique cet homme là, faut dire que tu as le talent pour le sublimer (rires). Avec un preu chevalier de cette espèce, j’espère que tu feras pas trop ta petite « gueuse »….
    En toute amitié, Imelda qui te suit avec toujours autant de plaisir, une petite bulle d’oxygène cette Marie.
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *