Encore de la vannerie !

vannerie artisanale osier brut

L’année dernière, je me suis régalée chez Pascale Germain, à La Saulée, pour mon premier stage de vannerie. Cet art m’a plu énormément et j’ai toujours su que j’en referais. Mais faire tremper et manipuler l’osier dans mon petit appartement était difficile à envisager… alors quand ma vilaine panière à linge industrielle a rendu l’âme, comme bien d’autres avant elle, j’ai dit à mon tendre époux : “Il nous en faut une qui tienne un peu plus longtemps, qui ait été confectionnée dans les règles de l’art… Je retourne chez Pascale !” Et, hop, un petit week-end en amoureux dans la région d’Épernon.

Ci-dessous, admirez la vieille panière. Je l’ai emportée avec moi pour en copier à peu près les dimensions (en fait non, ma nouvelle panière est plus grande) et je l’ai laissée à l’atelier, où elle entame une seconde vie : Pascale y stocke ses restes de brins d’osier.

vannerie artisanale osier brut

J’avais très envie de travailler à nouveau l’osier brut. Le panier rond réalisé en octobre dernier me suit partout et j’adore son contact, son odeur et sa couleur. Mais là, Pascale et moi avons vu beaucoup plus grand, et il m’a fallu presque deux jours pour venir à bout de ce mastodonte !

vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut

Une fois le panier terminé, Pascale m’a montré comment ajouter un fond en couronne pour qu’il soit bien stable. J’ai aussi choisi de réaliser des poignées intégrées qui ne sont pas près de lâcher comme l’ont fait celles de toutes mes panières à linge, lesquelles avaient toutes des poignées rapportées.

vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut

L’osier se travaille bien imbibé d’eau pour conserver sa souplesse (ce qui n’allait pas de soi en cette période de canicule, les deux autres stagiaires et moi passions notre temps à pulvériser de l’eau sur nos œuvres en gestation !), et la panière terminée m’a paru très lourde, mais une fois sèche, elle est très légère et facile à manipuler. Faire une lessive est devenu un plaisir que l’on se dispute !

vannerie artisanale osier brut
vannerie artisanale osier brut

Je vous reparlerai bientôt de vannerie, car j’ai déjà choisi mon prochain stage. Ce sera un panier totalement différent. Chut ! C’est un secret. Mais j’ai terriblement hâte d’y être…

4 réflexions au sujet de « Encore de la vannerie ! »

  1. Quelle magnifique panière, elle est est vraiment superbe et très bien pensée.

    Voilà qui donne bien envie, je n’ai plus fait de vannerie depuis l’école^^

  2. Super, j’ai fait de la vannerie plus jeune et j’avais adoré, dommage il faut de la place et je vis dans un trop petit appartement, deja difficile avec le feutrage.
    Bravo a toi.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *