La saga d’un vêtement tissé, épisode 1 : cardage

cardage

J’ai le projet de tisser un vêtement tout entier (chaîne et trame) ; pour cela il va me falloir beaucoup de fil… J’ai commencé par carder 600 g de mon mélange favori (80% mérinos extrafin de chez DHG, 20% soie) en huit nappes presque pareilles mais tout de même différentes 😉

Je viens de me mettre devant mon rouet, je crois qu’il va vous falloir patienter pour voir ce gros tas filé et retordu – je dirais entre 20 et 30 heures – puisque je vise un minimum de 300 m pour chaque écheveau de 150 g. Qui aurait cru que je passerais autant de temps à faire des maths ? C’est l’effet “tissage”, ça !

9 réflexions au sujet de « La saga d’un vêtement tissé, épisode 1 : cardage »

  1. Elles sont magnifiques, j’adore le vert en plus. Ca va être super, c’est sûr ! C’est bien de faire à l’avance les nappes et de les filer en harmonisant les couleurs au fur et à mesure que tu files, ça fait de belles nuances.
    De mon côté, j’ai monté une chaîne avec de la lirette…. à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *