“Chacun pour soie”

filage soie artisanal nature morte

C’est le nom du thème que j’ai proposé en mai aux fileuses et fileurs du forum Tricotin

La soie, dans l’esprit de tous, c’est la fibre de luxe par excellence, la plus chère – même si, sur ce point, on se trompe : des fibres plus rares comme le cachemire lui dament le pion sur le plan financier. C’est en tout cas la plus solide, et une des plus brillantes parmi les fibres naturelles. C’est aussi une des plus fines, des plus douces… bref, elle a un petit côté recordwoman – pardon, recordfiber.

Pour l’adepte du filage, la soie se présente de diverses manières : fibres en ruban, en “mouchoirs” (mawatas), brick (connais pas le mot français, toute suggestion sera la bienvenue !), bourrette, déchets variés des processus de fabrication industrielle de fil de soie, fibres de sari…

Sous quelle forme la préférez-vous ? Comment la teignez-vous, si vous le faites ? L’utilisez-vous toujours en mélange ou osez-vous la filer à 100 % pure ? Et de quelle manière préférez-vous la filer ?

Pour moi, ce mois-ci, je me suis imposé un petit challenge : faire tout ce que je ne fais pas d’habitude avec la soie…

En général, je l’utilise en mélange (environ 20 %) pour donner du lustre, du tomber et du brillant à mes fils. Là, j’ai décidé de faire comme Jennyzephyrine, l’une de nos talentueuses participantes (pas de participant masculin ce mois-ci ! messieurs, lancez-vous !), et de l’utiliser pure à 100 %.

En général, je retors l’essentiel de mes fils à deux (ou trois) brins, ils sont plus solides et équilibrés, et j’aime le relief que cela apporte. Là, j’ai décidé de ne filer qu’un seul brin.

En général, je “piège ma soie” entre deux couches de laine pendant le cardage, pour éviter qu’elle reste collée sur l’un ou l’autre des rouleaux de ma chère Lisbeth II. Là, j’ai dû me débrouiller sans…

Mais au final, en ajoutant la soie dans la cardeuse en très petites quantités, j’ai réussi à faire une nappe cardée 100 % soie, et je l’ai retirée de la cardeuse avec mon diz pour obtenir une mèche aux accents très citronnés 😉 Du coup, ça m’a donné envie de faire un cake au citron ! Même si la mèche elle-même, avec ses larges portions de soie maulbère blanche et brillante, évoquait plutôt une tarte au citron meringuée.

filage soie artisanal nature morte

Ensuite, je l’ai filée sur mon Aura en réglant très finement le frein pour pédaler très leeeeeentement : je voulais un fil à un seul brin, mais pas trop fin non plus (trop facile !). En plus, j’avais un petit projet de tissage en tête, donc je tenais à atteindre un calibre assez précis. Le fait que la soie soit préparée en mèche a rendu la chose assez facile : environ 3 heures de filage pour 250 mètres de fil (l’écheveau pèse 85 grammes).

Mais je n’étais pas ravie de mon fil, que je trouvais dur et crissant pendant le filage. Après le blocage, toutefois, il était doux, presque duveteux (car très peu tordu), juste adorable !

filage soie artisanal nature morte

10 réflexions au sujet de « “Chacun pour soie” »

  1. Coucou
    Bravo pour ce blog super facile pour retrouver tes précieux conseils et toutes tes merveilles.
    J’adore la présentation de tes patisserie qui sont aussi belles qu’elles doivent etre bonne, je salive juste en écrivant.
    Encore bravo
    Viviane

    1. Ah, j’avoue par honnêteté que cette fois je n’ai pas eu le temps de faire les tartelettes au citron, que je réussis d’habitude pas trop mal… je peux te donner la recette 😉
      Là j’ai fait appel à une pâtisserie pas trop loin de chez moi !

  2. Hello Marie !
    J’ai aussi craint l’arrêt de ton blog mais ouf !
    Tu es une vile tentatrice à part cela, j’ai envie de citron !!!
    Pour le filage de la soie je n’aiMe pas son accrochage aux doigts … donc je la mélange 😉
    Des bises !

    1. 😉 Tu veux la recette de la tarte ??
      Pour la soie, je le dis tout le temps, faut s’y préparer, et se faire des mains de princesse… gommage, plusieurs “crémages” par jour… le pire, c’est les mawatas ! (soupir)

  3. Superbe nouveau blog, joliment épuré pour une magnifique mise en valeur de tes photos et de tes articles.

    Du coup j’ai une terrible envie de tartelettes au citron afin que mes papilles soient aussi ravies que mes yeux ^^

  4. Bonjour, en commençant à lire ton message, j’ai eu une crainte : la fin de ton blog – Je te suis depuis un certain temps déjà, sans jamais faire de commentaire. J’ai beau me dire que tout commentaire fait chaud au coeur d’une bloggeuse je n’arrive pas à m’y mettre car je n’ai jamais rien de particulièrement intéressant à écrire.

    J’apprécie les blogs comme les tiens, qui sont tellement inspirants pour celles qui comme moi essaient, encore et encore …

    Alors continue à nous enchanter et Merci Merci Merci

  5. Félicitations pour ce nouveau blog que je lirai avec autant de plaisir que le précédent !
    J’ai eu beaucoup de bonheur de vous rencontrer à Clamart et je vous lus aussi sur Tricotin ( j’y suis Nicmax).
    En ce qui concerne le filage de la soie ; je n’en ai expérimenté qu’une fois sans qu’elle soit ni mélangée ni cardée et j’ai trouvé cette fibre fort sèche et peu agréable. Je l’ai retordue avec un mélange de fibres.
    Cordialement.

    Brigitte

    1. Hello Nicmax ! 🙂 C’est pareil pour moi, au filage j’ai trouvé le fil rêche et rigide… et puis, après blocage, il était souple et doux. Une chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *