Papier recyclé

papier

C’est par le comité d’entreprise de son papa que ma pitchoune a eu pour Noël (livré en juillet, mais ceci est une autre histoire…) ce jeu éducatif pas mal fait du tout, destiné à fabriquer des petites feuilles de papier, et dont le but avoué est la sensibilisation à la déforestation et au recyclage.

Dans ce “kit” de papetier en miniature, il y a donc un mixeur pour réduire le papier en pulpe, un bac destiné à accueillir la pulpe de papier pour former les feuilles, et, toujours en miniature, un châssis et plusieurs formes (rectangle mais aussi rond, ovale, cœur, étoile…) ainsi qu’une presse.

Voilà un moment que je caresse l’envie de faire du papier pour réaliser des carnets, cartes de vœux, etc., mais malheureusement, le matériel et la pâte à papier sont introuvables en France, même en passant par Internet ! J’avais quand même deux livres intéressants dans lesquels nous nous sommes plongées pour peaufiner notre technique : Le papier : création et fabrication et 300 recettes pour fabriquer son papier.

J’ouvre une parenthèse pour signaler que l’édition a traduit plusieurs ouvrages sur la fabrication artisanale du papier comme loisir créatif alors qu’on ne peut pas se procurer le matériel et la matière première en France, par le biais de sites francophones ; il n’y a même pas de forum dédié. En revanche, bien qu’il y ait une communauté de fileur et fileuses plutôt actifs en France, bien qu’ils ne soient guère nombreux, et qu’on puisse se fournir en laine, fibres diverses et accessoires en tous genres sur de nombreux sites fort bien faits, on n’a toujours pas vu éditer de livre sur le filage traduit en français. Un manque à combler… J’en appelle aux éditions LTA, Gründ, Carpentier, Marabout, Dessain et Tolra et bien d’autres…

Nous avons également profité de nos vacances pour visiter un moulin où l’on fabrique su papier artisanal : le moulin de la Rouzique. À voir si vous faites un tour en Dordogne, les alentours sont grandioses, et le jeune homme qui a organisé l’instructive visite rien que pour nous était charmant.

C’était à mon avis une visite très utile, car le couchage de la feuille est une étape pas aussi simple qu’il y paraît, et il faut vraiment avoir vu faire le geste pour détacher la feuille du châssis sans qu’elle se déchire ou y reste bêtement collée comme un timbre à son enveloppe : le mouvement doit être à la fois rapide et fluide !

Une fois rentrées, nous avons fait un sort au journal télé périmé, que nous avons démembré et dont la Puce a découpé les pages en petits morceaux. Elle les a même triés en deux tas, à dominante rouge et à dominante bleue, enrôlant son papa pour l’occasion. Ensuite, les morceaux de papier ont trempé dans l’eau toute la nuit, puis elle les a mixés dans le petit mixeur fourni. Il restait de petits morceaux visibles dans le mélange bleu, mais j’ai mis un coup de mixeur plongeant dans le mélange rouge (devenu violet) pour qu’elle puisse y inclure des pétales de fleurs des champs.

Après cela, nous avons fait les feuilles – avec quelques difficultés… il faut être patient – puis nous les avons laissées sécher, et j’ai même donné un petit coup de fer pour les aplatir ! Le résultat est tout mignon. Mais nous avons encore beaucoup à apprendre…

8 réflexions au sujet de « Papier recyclé »

  1. bonjour Mme la fée!
    ma fille aimerai faire un album photo avec des feuille en pate a papier.
    pour les feuille pas de soucis ,ni la couverture,mais doit on faire quelques chose aux feuilles que l’on insere dans l’album? ex:une pliure pour faciliter le feuilletage…merci !
    superbe blog bravo!

  2. Bonjour,

    Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ce blog au hasard d’une recherche Internet. En effet, je suis animatrice du patrimoine et travaille au Moulin à Papier de La Rouzique en Dordogne. Merci pour votre gentil commentaire, revenez nous voir quand vous voulez !!!
    J’aimerai avoir une précision sur le jeu de votre fille, est-il possible de connaître la marque ???

    Pour vos questions d’approvisionnement : c’est vrai qu’il est difficile de trouver de la pâte à papier en petite quantité. Mais c’est aussi une manière de découvrir le papier recyclé !!!
    Pour info : le site appelé http://www.comptoirdes ecritures.com propose de la pâte à papier chiffon (sous forme de feuille à émietter), je ne l’ai personnellement jamais essayé mais c’est peut-être à étudier !!! Autre info pour plonger dans le monde du papier le site allemand Büttenpapier recense tout les musées, organisations, boutiques qui travaillent autour du papier fait main, une pure merveille (il faut juste avoir quelques notions d’anglais).

    Merci encore de votre commentaire sur le moulin, cela fait vraiment chaud au coeur de savoir ce qui peut se passer après une visite !!! Bonne continuation à la famille de papetiers car apparemment tout le monde met la main à la pâte !

  3. Moi aussi je viens de découvrir ton blog et j’adore, que d’ingeniosité !
    Pour le papier les boites à oeuf (qui ne sont pas en plastique bien sûr)donnent un trés beau résultat et on peut colorer le mélange avec du colorant alimentaire.

  4. moi aussi je viens de le découvrir et je me souviens qu’à l’école j’ai fait un esposé sur le papier et j’en ai fait .. en fait j’ai mis du papier sopalin dans de l’eau et les fibre se sont déliées. j’ai donc pris tout ce qui floté à la surface et je les ai pressées. et j’ai tout laissé séché à plat … enfin si ça peut te donner une idées … c’était assez joli car ce n’était pas régukier et ça me faisait penser à un papier ancien …

  5. Je viens de découvrir ton blog (coup de coeur de Canalblog) et j’ai beaucoup aimé ! De plus on y trouve des articles très passionnants sur diverses techniques et d’intéressants livres (j’ai hâte de visiter une librairie !) A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *