Premier fil fantaisie

filage

C’est en rêvant aux colliers en “laine élastique” de Laine Zinzin que j’ai fait ce premier essai – très perfectible – de laine fantaisie…

La technique était, si j’avais bien compris, d’imprimer à la laine un maximum de torsion pour l’obliger à jouer les ressorts ; en plus, j’en ai profité pour tester le côté laine tweedée en intégrant des bouloches bleues dans mon fil gris.

Je suis restée sur les harmonies de couleurs de mon fil “Atoll sous l’orage” (la version gris et bleu), puisque j’ai utilisé 50 g du shetland gris naturel que j’avais employé à cette occasion.

À la cardeuse, j’ai mêlé aux fibres grises des petits morceaux de ma laine “Atoll” coupés aux ciseaux. Un travail bien ingrat ! Couper des petits fagots de laine aux ciseaux c’est révélé assez éprouvant pour que je me retrouve avec une belle ampoule ; de plus, les bouloches tombent pas mal de la laine pendant le filage (un peu moins si on lisse bien la fibre, façon worsted), donc il faut en mettre beaucoup !

Ensuite, autant vous dire que filer ce genre de fil avec un épinglier normal relève du défi à Sainte Patience – même sur le Little Gem, dont l’orifice est quand même assez généreux. Eh oui ! vous vous en doutiez, le fil se bouscule au portillon, c’est-à-dire qu’il faut filer, s’arrêter, forcer le fil à rentrer et à s’enrouler, recommencer… Vivement l’épinglier fantaisie !

Voilà, ma petite pelote bizarroïde est là. Que vais-je en faire ? Mystère. Mais je vous montrerai, promis.

Une réflexion sur « Premier fil fantaisie »

  1. magnifiquej’ai commencé le filage mais je n’ai pas encore acheté le matériel (je ne sais pas trop quoi acheter) je cherche à réaliser des laines fantaisie du style de ce que tu as fait.si tu en réalises d’autres , n’hésite pas à les mettre sur ce bloget félicitations encorefrançoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *