La saga d’une écharpe : tombée du métier

tissage

C’est plutôt une étole qu’une écharpe, puisqu’elle fait plus de 1,80 m sur 30 cm. Les deux fils “cousins” ont été tissés sur mon Knitters Loom et les franges ont été torsadées avec le petit outil commercialisé par Ashford à cet effet, qui sait se montrer pratique et efficace. Je suis heureuse du résultat, mes deux fils se marient bien, c’est tout à fait ce que j’espérais obtenir… Hélas, je ne sais pas si elle trouvera preneur dans ma boutique, car du fait que j’y ai passé plus de 27 heures, je ne pouvais pas la vendre au prix d’une étole du commerce ! On verra bien ! Mais je me la garderai avec plaisir aussi 😉

5 réflexions au sujet de « La saga d’une écharpe : tombée du métier »

  1. Bravo!!elle est magnifique.J’aimerais apprendre à faire de jolies franges comme vous..Pouvez vous me l’expliquer?merci et super journée

    1. Merci Myriam, les fils sont torsadés deux à deux avec un « twister à franges » (qui se trouve sur Tricotin.com, par exemple) mais on peut le faire manuellement,
      c’est juste plus long et moins régulier quand on n’a pas l’habitude. Pour voir comment le faire à la main, tapez donc « tissage franges torsadées » dans votre moteur de recherche.

    1. Merci Martine, la grosseur des filés main est moins évidente que celle des fils industriels, mais j’avais un nombre de fils d’à peu près 30 pour 5 cm. J’ai utilisé mon peigne de 30 dents pour 10 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *