Je jette avec grâce mon feutre…

chapeau feutre sur mesure karin cogen wecandoo

… Je fais lentement l’abandon
Du grand manteau qui me calfeutre,
Et je tire mon espadon ;
Élégant comme Céladon,
Agile comme Scaramouche,
Je vous préviens, cher Mirmydon,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche  !

Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, 1897

En véritable passionnée de Cyrano, je n’allais quand même pas vous laisser échapper à cette petite citation alors que je prévoyais de vous parler d’un chapeau de feutre… mais j’avoue que je n’en suis pas encore au point de réaliser un chapeau à large bord digne de notre cher bretteur (déjà, il faudrait que je me trouve un troupeau d’autruches ou autres volatiles pour les plumes  !).

Pour en revenir à mes bricolages de l’année, je vous ai parlé des chapeaux de paille réalisés cet été dans l’atelier de Karin Cogen, en voici la suite logique… et hivernale. Ou plutôt, automnale, en ce qui concerne celui-ci, puisque je l’ai porté tout l’automne.

Alors, je sais, des chapeaux en feutre, j’en ai déjà fait. Mais c’était avec la technique du feutrier, et non celle du chapelier. Et j’avais très envie d’explorer cette dernière, d’abord pour mon propre usage, et ensuite parce qu’elle devait nécessairement m’aider à améliorer mon travail de feutrière.

Karine m’a donc appris à partir d’un cône de laine tout prêt pour mettre en forme un chapeau sur le même modèle que ceux que j’ai faits en paille cet été, et qui me va plutôt bien. Le travail du cône de feutre est très différent de celui de la paille, mais très plaisant aussi, et le résultat m’a tellement séduite que j’ai eu envie d’autres chapeaux. Vous me connaissez, j’aime la couleur : j’avais commencé par un feutre marron parce que c’est facile à assortir (et parce qu’il va très bien avec le sac en cuir réalisé chez Sofia), mais j’ai vite pensé aux vestes et manteaux que je porte l’hiver, à mes écharpes, cols et châles préférés, et il m’en a fallu plus.

Mais j’avais envie de personnaliser cela, en commençant par la couleur. J’en arriverai peut-être à feutrer mes propres cônes, mais pour commencer simplement, je me suis dit que je pourrais déjà jouer avec mes flacons de teinture… Patience  ! Je vous en parlerai bientôt  !

2 réflexions au sujet de « Je jette avec grâce mon feutre… »

  1. Toujours à la recherche de nouvelles idées créatrices! C’est super!
    On attend la suite pour découvrir des nouvelles merveilles « made by Marie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *